Le lyctus
Lyctus brunneus ou linearis

Les dégradations par les Lyctus sont uniquement rencontrées dans l’aubier des essences feuillues à gros vaisseaux telles que chêne, châtaigner, frêne…) qui sont riches en amidon. C’est ainsi que l’on rencontre souvent des dégâts sur des parquets, des lambourdes ou des poutres en chêne.

L’insecte dont la durée de vie est de 2 à 3 semaines pour le mâle ne se nourrit pas et n’a qu’une fonction de reproduction.

Les galeries de 1 à 2 mm de diamètre sont parallèles au fil du bois. La vermoulure très fine qui remplit les galeries est d’une consistance identique à la fleur de farine.

LE LYCTUS
Lyctus brunneus ou linearis
Ordre : Coléoptères
Famille : Bostrichidae
Insecte adulte : Longueur 3 à 6 mm
Vie adulte : De 3 à 6 semaines
Trou de sortie : Circulaire de 1 à 2 mm
Cycle larvaire : Environ 12 mois (très variable en fonction des conditions de température, humidité).
Larve : De 4 à 7 mm de longueur
Bois attaqués : Aubier des essences feuillus comportant des gros vaisseaux (chêne, châtaigner...)
Galeries : Parallèles au fil du bois et de section circulaire, sinueuses
Vermoulure : Aspect de farine non tassée dans les galeries
Trous de sortie de Lyctus dans du chêne
Trous de sortie dans du chêne
Trous de sortie du Lyctus dans du hêtre
Trous de sortie du Lyctus dans du hêtre